#1- L’idée : Un jour je créerai une marque de prêt-à-porter …

#1- L’idée : Un jour je créerai une marque de prêt-à-porter …
24 juillet 2017 Camille
In Backstage

« Mais c’est pas possible de faire des vêtements aussi courts ?! »

Vous qui êtes grande, vous vous êtes surement déjà fait la réflexion. « Encore trop court, échec. » Pour ma part, c’est quasiment toujours la même chose à chaque passage en cabine d’essayage. Et ça fait un bon moment que dans ma tête une petite voix me dit « Un jour je créerai une marque de prêt-à-porter pour toutes les grandes … ». Mais sans trop vraiment y croire. Sauf que depuis un an, j’y crois vraiment à cette petite idée, qui a bien grandi depuis d’ailleurs.

Le constat

« 82% des femmes de 175 cm et plus affirment avoir des difficultés à trouver des vêtements adaptés à leur stature », d’après une étude que j’ai mené auprès de plus de 200 femmes d’au moins 175 cm, en mai 2016.

Ouf je ne suis pas la seule ! D’autant plus que nous sommes environ 1,5 million de femmes en France de plus de 175 cm dont environ 400 000 dépassant 180 cm. Faites le calcul, cela fait beaucoup trop d’insatisfaites ! Je crie à l’injustice !

Mais certaines répondront, « Mais siii, des marques spécialisées, des gammes Tall, ça existe ! » Alors nous sommes sauvées ? Pas tout à fait ! Et ce pour 4 raisons :

1 – La notoriété en France : Long Tall Sally, Asos, Next, Topshop, New Look, Tallgirls … vous avez déjà entendu parler ? Vous en connaissez surement quelques unes mais êtes-vous de fidèles clientes ? C’est moins sur. Même si ces marques se développent aujourd’hui en France, elles restent encore méconnues pour beaucoup, celles et ceux n’ont pas encore fait le pas de l’achat en ligne et/ou qui ont du mal à adhérer à l’offre proposée.

2 – L’offre : Force est de constater que chez toutes ces marques proposant une sélection Tall, cette gamme est souvent très réduite par rapport à l’offre standard. Il ne faut donc pas faire la difficile …

3 – La qualité : Les marques précédemment citées, sont plutôt des marques moyen/bas de gamme où la qualité laisse souvent à désirer. Celles-ci se positionnent davantage sur une logique de fast-fashion en proposant des pièces mode en dépit de la qualité. Pas de beaux basiques que l’on pourra garder dans son armoire donc…

4 – Le style : last not least, le style ! Et oui, ce critère n’est pas des moindres. Toutes ces marques, ayant développé des gammes Tall, nous viennent des Etats-Unis ou du Royaume-Uni, et force est de constater que nous ne sommes pas toujours en phase au niveau stylistique avec nos chers amis américains et anglais… Finalement on préfère bien souvent dévoiler un peu plus ses jambes ou ses poignets et adopter un style qui nous corresponde. Alors on lorgne sur toutes les belles marques qui ont la côte mais on est quand même toujours un peu chiffonnée d’acheter des vêtements un peu court…

L’idée

Alors comment y remédier ?

Frustée et refrustrée par tant d’essayages infructueux, je ne peux me résigner à avoir le choix entre A/des marques à ma taille mais au style et à la qualité qui laissent à désirer ou B/des grandes marques françaises qui sont totalement en phase avec mon style mais beaucoup moins avec mes longues jambes que le tissu n’arrive pas à couvrir.

J’imagine donc une marque de prêt-à-porter proposant de beaux incontournables aux femmes de plus de 175 cm. Qu’est ce que j’entends par beaux incontournables ? Des basiques de qualité à la fois chic et décontracté : des vêtements sur lesquels on peut compter autant pour sortir entre amis que pour aller travailler. Des vêtements que l’on a toujours envie d’avoir dans sa garde-robe avec un petit détail qui les rend incontournables.

Et moi dans tout ça ?

Je m’appelle Camille, 184 cm pour vous servir. Je connais donc bien cette problématique, en long, en large et en travers. Et j’ai décidé que j’allais essayer d’y remédier en imaginant une marque qui donnerait vie à cette idée : Tall Frenchies. Je suis aussi une marketeuse, diplômée de Dauphine il y a 8 mois, date à laquelle j’ai décidé de transformer cette idée en véritable projet. Mais, tout ne s’est pas fait du jour au lendemain et il reste encore tout à construire. Je vais donc revenir sur cette aventure en vous partageant mon parcours, et je vous en dirai plus sur les raisons qui m’ont poussé à me lancer la semaine prochaine.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*